Image default
Loisirs

Comment vivre des sensations inoubliables et vaincre sa peur du vide ?

Depuis vos jeunes âges, vous avez peur du vide, et cela vous a toujours empêché de pratiquer les activités qu’effectuaient vos camarades (sauter d’une hauteur et plonger dans la piscine par exemple) ! En raison de cette peur du vide, vous ne profitez pas pleinement de vos vacances. Pour ce faire, vous souhaitez vaincre cette peur et vous libérer afin de vivre de multiples sensations qu’offre un saut dans le vide ! Si tel est votre désir, alors essayez le saut à l’élastique. De quoi s’agit-il véritablement ? Est-ce réellement la solution pour vaincre votre peur du vide ? Découvrez ici plus de précision pour en tirer une conclusion raisonnable.

Que retenir sur le saut à l’élastique ?

vaincre sa peur du vide

Comme son nom l’indique, le saut à l’élastique est un simple saut qui se fait dans le vide avec un élastique suspendu ou accroché au torse et aux chevilles. Comme vous l’aurez constaté, il s’agit d’une activité étrange. Même si elle est assimilable à un sport, dans sa pratique elle ne l’est pas. En vérité, pour pratiquer le saut à l’élastique, vous devrez juste sauter dans le vide. Pour ce faire, ce saut ne nécessite aucun entrainement physique. Grâce à l’usage de la corde, votre chute est freinée puis stoppée bien avant que vous atteigniez le fond. Vous vous demandez certainement si le saut à l’élastique est sécurisé.

Est-ce que le saut à l’élastique est sécurisé ?

Évidemment, le saut à l’élastique est sécurisé, et toutes les dispositions sont toujours prises pour assurer votre entière sécurité avant, pendant et après le saut. Au moment de sauter, vous ne devrez pas vous dire que l’élastique va craquer ! C’est la première règle qui vous permettra de vaincre votre peur du vide. Et cela est valable pour tous les types de saut qui vous procurent cette peur.

En France, la pratique du saut à l’élastique est encadrée par des dispositions. Tout d’abord, les élastiques sont considérablement robustes. Ils peuvent être employés pour réaliser jusqu’à 1500 sauts, mais les experts procèdent à leurs remplacements après tous les 150 à 500 sauts.

En outre, ils sont régulièrement entretenus par des professionnels et ont la capacité de supporter environ 2,5 tonnes de masses (poids). Si vous pesez alors 60 kg, vous pouvez même sauter les yeux fermés ! Il faut reconnaitre que les experts du saut à l’élastique accordent une importance capitale à la sécurité en raison de sa particularité.

Quelle est la particularité du saut à l’élastique ?

La spécificité du saut à l’élastique est qu’il procure des sensations inoubliables et spécialement intenses. Quelle que soit votre peur, vous sortirez victorieux après avoir effectué un saut à l’élastique. Outre le fait que vous vaincrez votre peur, vous serez fier de vous-même avec une émotion de plaisir et de satisfaction. Le plus important est d’avoir le courage pour réaliser votre premier saut à l’élastique, il restera toujours graver dans votre mémoire. Les amoureux de fortes sensations en ont fait leur activité première. Le saut à l’élastique leur permet en effet de voler comme un oiseau libre et de se procurer des émotions inexplicables, quel que soit le lieu.

D’où peut-on sauter à l’élastique ?

vaincre sa peur du vide

Pour sauter à l’élastique, vous pouvez le faire à partir d’un pont ou d’un viaduc. Il existe de multiples sites pour pratiquer le saut à l’élastique. En France par exemple, vous pouvez sauter à l’élastique sur les sites suivants :

  •  Viaduc de Caquilleau, Vendée à 52 m de hauteur ;
  •  Viaduc de Souleuvre, Normandie à 61 m de hauteur ;
  •  Site de l’Ospedale, Corse à ;
  •  Pond d’Alzon, Gard à 50 m de hauteur ;
  •  Pond de l’Artudy, Var à 182 m de hauteur.
  •  Etc.

Quel que soit le lieu que vous aurez choisi, ayez à l’esprit que votre sécurité est garantie par les professionnels qui vous expliqueront les types de saut à l’élastique, un défi intense.

Quels sont les types de saut à l’élastique ?

Si vous êtes un débutant, retenez que pour faire le saut à l’élastique, vous pouvez utiliser deux méthodes :

  •  Le Swan Dive ou plongeon du cygne : vous devrez plonger la tête en avant, l’élastique noué autour de la cheville ;
  •  Le Back ou plongeon en arrière : vous devrez sauter par l’arrière dans les mêmes conditions que le plongeon du cygne.

Toutefois, si vous avez déjà pratiqué le saut à l’élastique quelques fois, alors vous pourrez utiliser certaines variantes pour agrémenter votre saut et vivre des sensations inoubliables.

Related posts

Pourquoi regarder la série Alta Mar sur Netflix ?

Irene

Fêtes à thème néon pour les ados, les incontournables

Laurent

Quel équipement pour débuter en équitation ?

Irene