Image default
Immobilier

Investir dans une résidence de tourisme pour réduire ses impôts

Une jolie résidence en bord de mer, une villa avec une superbe vue panoramique sur la plage, un pavillon coquet dans une station balnéaire et touristique. Qui n’a pas rêvé d’un tel paradis exotique? Et si ce paradis peut aussi réduire les impôts, c’est encore mieux ! La loi Censi-Bouvard permet cette réduction d’impôts pour ceux qui investissent dans des résidences de services : résidences étudiantes, résidences d’affaires, résidences médicalisées, résidences touristiques.

Une résidence touristique pour payer moins d’impôts

Cette loi donne droit à une réduction d’impôts qui est équivalente à 11% du prix du logement dans la limite de 300000 euros. Cette loi qui réduit les impôts touche les résidences de services neuves. Mais, pour bénéficier de cet avantage, le logement doit être mis en location meublé et équipé pendant au moins six ans et répondre à certains critères.

Comment fonctionne cette loi qui réduit les impôts?

Concrètement, comment fonctionne cette disposition légale? Voici un exemple simple : un logement dans une résidence de tourisme nouvellement acheté est mis en location par une société exploitante. Selon le contrat, cette société versera mensuellement un certain loyer au propriétaire.

De son côté, l’administration fiscale tiendra compte de cet investissement en accordant une réduction d’impôt de 11% du coût du bien immobilier. Cette réduction d’impôt peut être reportée sur une durée de neuf ans et de manière linéaire. Pendant cette période, la loi n’impose pas de limite sur le loyer ou sur les revenus mensuels des familles ou individus locataires du bien immobilier.

Investir dans une résidence de tourisme et récupérer la TVA

Outre cette réduction d’impôt, l’immobilier bénéficie de plusieurs dispositifs d’allègement avantageux. Parmi ces avantages qui réduisent les impôts, il est aussi prévu que six mois après la livraison du bien, le propriétaire peut récupérer l’intégralité de la TVA qui est de 19,6% du prix d’achat. La loi autorise également à déduire les frais réels tels que les charges locatives, les provisions sur charges de copropriété, la taxe foncière, ou bien les primes d’assurance. Enfin, la loi consent à déduire de 100% les intérêts d’emprunts liés aux bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

La loi Censi-Bouvard favorise donc la construction de logements neufs. Pour le tourisme, cette loi est salutaire car elle contribue à soutenir un secteur dont le modèle d’hébergement touche quelque 15 millions de clients et génère un chiffre d’affaires annuel de 3 milliards d’euros.

Related posts

Impôt sur le revenu : tout savoir sur le prélèvement à la source

Irene

Comment choisir son constructeur en Belgique

Journal

Trouver un plombier à Soisy-sous-Montmorency pour vos dépannages urgents

Journal