Image default
Arts & Culture

Hana Ghezzar frappe fort avec Stomy Bugsy et David Desclos dans’ le Shot des cultures

Voilà que l’émission Shot des cultures présentée par Hana Ghezzar Bouakkaz sur irm.radio bat son plein et se fait connaître auprès de tous les audimats français et maghrébins. En effet, pour sa première émission pour cette saison 2, la chaîne en compagnie de sa chroniqueuse vedette a invité sur le plateau deux personnalités très connues des jeunes, et qui sont devenues de véritables influenceurs au cours de ces dernières années, notamment l’artiste Stomy Bugsy et l’humoriste David Desclos.

Entre rire, rap et bien plus encore

Au cours de cette nouvelle édition, le studio était rythmé entre le rire, le son du rap et bien évidemment le partage. Lors de l’interview, Hana Ghezzar Bouakkaz a su mettre en avant la personnalité de chaque invité grâce à des questions pertinentes sans être ambigües pour autant. Mis à l’aise, chaque invité raconte ses périples et ses déboires, comme l’humoriste David Desclos.  Il avait abordé des sujets assez épineux comme sa vie d’ancien cambrioleur, ses démêlés avec la justice ainsi que son incarcération. Grâce à cette expérience, il œuvre aujourd’hui dans la prévention de la délinquance juvénile afin d’influencer les jeunes à ne pas perdre leur temps, de se concentrer sur leur études, de construire leur avenir et de rester sur le bon chemin. Son crédo : tout est possible, il suffit juste de croire à ses rêves.

En tant que chroniqueuse avertie, Hana Ghezzar Bouakkaz n’avait pas manqué de lui demander l’une de ses pièces célèbres, celle intitulée « écroué de rire » mis en scène par l’artiste Stomy Bugsy. Cette dernière reprendra le 26 septembre prochain. D’autres pièces sortiront également dans le courant de janvier 2020, notamment « le destin à été créé pour être changé » ainsi que « un jour j’irai à détroit » qui relate la guerre et le fnun tirailleur sénégalais qui a été jeté en prison après avoir fait la guerre pour défendre la France et parce qu’il a refusé de donner son uniforme et de rentrer à Dakar comme les autres. Cette pièce sera jouée par l’artiste Stomy Bugsy où l’acteur dénonce l’injustice, la guerre tout en prônant la paix et l’égalité sociale. Le message était passé : amour, espoir, leçons de vie le tout mélangé dans le rire !

Related posts

Un Si Grand Soleil, la série qui fera le bonheur de toute la famille

Laurent

Zoom sur le monde de la photographie, tout un art

Laurent