Image default
Santé

Santé : le titre boursier DBV chute après le refus de mise sur le marché d’un médicament

Le groupe français de biotechnologie DBV essaye depuis plusieurs mois d’obtenir le droit de mise sur le marché d’un médicament. Ce médicament contre les allergies à l’arachide, Viaskin Peanut, a été refusé par la FDA (l’agence américaine du médicament). Un coup dur pour DBV dont le Viaskin est le médicament phare. Résultat, son titre boursier s’est effondré, boudé même par les investisseurs en CFD sur les plateformes en ligne primées.

Des investisseurs en ligne extrêmement vigilants

Lorsque l’annonce de la FDA a été rendue publique le mardi 4 août, le titre boursier DBV a chuté de près de 30 % en quelques heures seulement. Une catastrophe majeure pour l’entreprise de biotechnologie, surtout en pleine période de pandémie mondiale. Tout est plus compliqué et le groupe risque d’avoir du mal à réagir rapidement.

Sur les plateformes primées de trading en ligne, la réaction des investisseurs ne s’est pas fait attendre. Les plateformes comme Saxo proposent majoritairement des CFD, c’est-à-dire que l’investisseur n’est pas propriétaire de l’action, mais gagne ou perd l’argent qu’il mise en fonction du cours des titres sur lesquels il investit. Résultat, DBV a été rapidement fui par tous.

Une légère reprise trompeuse

Dès le 5 août, le titre boursier de DBV a marqué une augmentation de 5 % en moins de 24 h. Cependant, cette augmentation n’a pas dupé les investisseurs, en ligne ou ailleurs. Effectivement, après l’effondrement d’un titre, il est fréquent que les investisseurs extérieurs achètent quelques actions pour profiter de la baisse de leur coût.

Ce comportement provoque inévitablement une légère augmentation qui vient compenser partiellement la chute précédente. Pour un investisseur en CFD, cela peut représenter une bonne opportunité de gagner de l’argent s’il n’a pas souffert de la chute précédente. Cependant, il ne faut pas confondre cette augmentation avec une reprise durable de l’action.

Le rêve de DBV s’effondre

Si DBV a connu une telle chute de son titre, c’est bien parce que le groupe de biotechnologies faisait rêver les investisseurs du monde entier depuis plusieurs années. L’entreprise est à l’origine du développement d’un patch cutané révolutionnaire qui permet de combattre en permanence l’allergie aux arachides, l’une des plus mortelles au monde. Il offre à ceux qui souffrent de ces allergies une vie bien plus confortable.

Cependant, la FDA n’a pas été convaincue par les essais cliniques autour de ce produit et réclame plus de preuves sur son efficacité. DBV et la FDA devraient organiser une réunion dans les jours à venir pour parler d’un plan de développement afin d’obtenir cette autorisation. Le problème, c’est que DBV a déjà dû mener plusieurs restructurations lourdes pour survivre. Sans le succès tant espéré de son patch, l’entreprise et l’innovation qu’elle porte pourraient disparaître rapidement.

Related posts

Le bio anti-âge qu’est-ce que c’est au juste ?

Claude

Le point sur le jus de légumes

Tamby

Quels sont les bienfaits de la propolis pour l’organisme humain ?

Claude