Image default
Tourisme

Top des endroits à voir pour un excellent voyage aux USA

Notez cet article

Les États-Unis est l’un des pays les plus riches et les plus prospères au monde. Ils ne brillent pas seulement pour leur dynamisme économique. En effet, cette destination se démarque aussi grâce à ses multiples attraits touristiques. Sur place, les vacanciers trouveront de nombreux lieux qui ne manqueront pas de les impressionner. Ils seront épatés en découvrant New York, le lac Mono ou le parc national de Big Bend.

New York, une métropole au charme fou

Durant leur voyage aux États-Unis, les vacanciers n’oublieront certainement pas de s’arrêter quelque temps à New York. C’est l’une des villes les plus florissantes et les plus connues du pays. Elle propose à ses visiteurs mille et une choses à faire. Ainsi, au cours de leur escale dans cette métropole, les globe-trotters pourront réaliser une promenade reposante. Pour ce faire, ils rejoindront la High Line. Il s’agit d’un parc suspendu dans l’air propice à la marche. Ce site s’étire sur une longueur d’environ 2,3 km. En s’y baladant, les routards verront diverses espèces de plantes. Par ailleurs, le Metropolitan Museum of Art mérite aussi un détour lors d’un passage à New York. Dans ce lieu culturel, on y expose des chefs-d’œuvre datant de la période médiévale. L’ensemble d’un temple égyptien y est également visible.

Le lac Mono, un site qui séduira les ornithologues

Au cours de leur séjour aux USA, les globe-trotters se laisseront tenter par une halte en Californie. Cet État se trouve sur la côte ouest du territoire américain. Il est délimité par le Grand Bassin des États-Unis et le désert de Sonora ainsi que les monts Klamath. Cette entité administrative compte quelques coins charmants à voir. L’un des endroits qui y valent le détour est sans nul doute le lac Mono. Ce dernier est situé au cœur d’une immense caldeira. Le taux d’acidité de ces eaux est de 10 ph. De ce fait, la seulement espèce animale qui peut y vivre est une espèce de crevette nommée artémie. Grâce à la présence de ces crustacés, le site constitue un lieu de reproduction et de migration d’une multitude d’oiseaux. Il est, de ce fait, parfait pour le birdwatching.

Le parc national de Big Bend

Les amateurs d’écotourismes qui font escale au Texas seront certainement séduits par le parc national de Big Bend. Ce dernier a vu le jour en 1944. Il s’étend sur une superficie estimée à environ 3 240 km². L’UNESCO l’a inscrit dans son inventaire des aires protégées en 1976. Cette zone de conservation enchantera les globe-trotters avec son décor idyllique. Celui-ci est composé de montagnes, de désert et de rivières. Des rochers escarpés, des crevasses et des fissures y sont aussi visibles.

Ce site plaira sûrement les personnes qui souhaitent profiter d’une atmosphère calme et reposante. En effet, sur les lieux, les routards auront l’impression d’être seuls au monde, car il y règne un silence assourdissant. En outre, cette réserve est parfaite pour la randonnée. En s’y promenant, il ne faut pas oublier de se munir d’une ou quelques bouteilles d’eau. Lors d’une balade dans ce refuge, les vacanciers trouveront des endroits offrant une vue époustouflante.

Related posts

Visite du village de Cat Cat, Sapa, Vietnam

Tamby

Visiter l’île Maurice : quelles sont les bonnes raisons de le faire ?

Tamby

Le top 3 des activités d’hiver à apprécier au cours d’un séjour au Canada

Tamby