Image default
Santé

Tout savoir sur le test ADN de paternité

Notez cet article

Le corps contient jusqu’à 100 000 milliards de cellules qui remplissent toutes des fonctions importantes, de la protection de vos organes à l’oxygène, en passant par la création de la vie. Malgré l’incroyable diversité des cellules, chacune d’elle (à l’exception des globules rouges) partage un seul trait important: un noyau. Ce dernier contient des informations génétiques identiques d’une cellule à l’autre, regroupées dans des molécules appelées acide désoxyribonucléique, ou ADN. C’est sur cet élément qu’est basé un test ADN de paternité.

Collecte d’échantillons d’ADN pour un test de paternité

tests de paternité

Chaque cellule contient la même information génétique et est une source potentielle d’ADN. Les cellules de la peau, les racines des cheveux et les cellules véhiculées par la salive ne sont que quelques exemples. Le test de paternité nécessite un échantillon propre (échantillon exempt de contaminants et d’ADN étranger) avec une bonne quantité d’ADN des participants. La plupart des tests de paternité sont réalisées à partir d’écouvillon buccale qui est facile à prélever et est non invasif. Le prélèvement est réalisé grâce au frottement de l’intérieur de la joue avec un coton tige pendant environ 30 secondes. L’échantillon obtenu peut être utilisé pour réaliser un test de paternité.

Extraction de l’ADN

Les scientifiques et les techniciens en génétique utilisent de nombreuses méthodes pour extraire l’ADN des cellules. Toutes les méthodes sont composées de trois étapes de base :

  • Lyser (ouvrir) les cellules
  • Séparer l’ADN du reste de la cellule
  • Recueillir l’ADN pur dans un seul échantillon

En utilisant un processus chimique spécial, les cellules collectées peuvent être facilement analysées. Cela permet de séparer l’ADN du noyau pour extraire un liquide contenant de l’ADN ainsi que d’autres parties cellulaires non nécessaires aux tests, telles que des protéines et des lipides. L’ADN est ensuite séparé des autres parties de la cellule à l’aide d’une robotique sophistiquée. Le robot d’extraction utilise des produits chimiques pour transférer le mélange d’ADN sur de minuscules nano-perles à base de silice (un milliardième de mètre); l’ADN se colle aux perles tandis que les autres parties de la cellule sont lavées. L’étape finale consiste à l’élution ou à l’élimination de l’ADN des billes. Le robot collecte l’ADN pur qui sera utilisé pour la prochaine étape du processus de test ADN de paternité.

Pour effectuer l’analyse, l’ADN extrait doit être versé dans une solution spéciale contenant des amorces. Comme le toner dans une machine à copier biologique, les amorces recherchent et copient l’échantillon d’ADN, uniquement SUR les régions spécifiques nécessaires pour effectuer un test ADN de paternité. Le processus de copie commence par la séparation de l’ADN double brin, simplement en augmentant la chaleur. Lorsque la solution refroidit, les amorces se lient à l’ADN simple brin, en faisant deux copies de l’original. Ce processus (chauffage et refroidissement de l’ADN et des amorces) est répété 28 fois, en réalisant des millions de copies de fragments d’ADN minuscules qui peuvent être détectés et visualisés par une machine spéciale appelée analyseur génétique.

Les scientifiques qualifient ce processus de «machine de copie biologique» la réaction en chaîne de la polymérase ou PCR.

Le processus de PCR complet crée des copies de 16-18 systèmes génétiques (parfois appelés marqueurs ou loci) pour créer un profil ADN: 15-17 marqueurs utiles pour la paternité et un marqueur de genre (utilisé pour la vérification du participant au test). Chaque personne a différentes tailles ou longueurs de fragments d’ADN à chaque système génétique. Un logiciel spécial mesure les différentes tailles des sections d’ADN, représentées par deux nombres (allèles) de chaque système génétique dans un rapport de test de paternité. Pour mieux comprendre l’analyse ADN, vous pouvez visiter le site de Génération ADN.

 

Related posts

Trouver un bon chirurgien esthétique à Lyon

administrateur

Se faire du bien avec des aliments simples

Claude

La médecine à distance, une nouvelle tendance ?

Tamby