Image default
Société

L’optimisation fiscale : un procédé incontournable pour valoriser son patrimoine

Selon une étude parue en décembre 2018, la France serait le pays où la pression fiscale est la plus élevée parmi les membres de l’OCDE. Les réformes menées au cours de ces dernières années ont favorisé la hausse des prélèvements obligatoires.

Aujourd’hui, les salariés tout comme les chefs d’entreprise doivent s’acquitter de plusieurs taxes dont le montant tend à augmenter. Toutefois, il est possible de payer moins d’impôts grâce à l’optimisation fiscale.

Comprendre les grands principes de l’optimisation fiscale

entreprise taxe et fiscalité

Contrairement aux idées reçues, les optimisations fiscales ne s’adressent pas uniquement aux personnes fortunées. De plus, elles ne doivent pas être associées à des montages financiers destinés à commettre une fraude. Ces techniques s’appuient sur une parfaite connaissance des modes de calcul de l’impôt. Le conseiller aide son client à faire valoir certains abattements et des déductions. Pour cela, certaines procédures doivent être réglées préalablement. À cet effet, il s’agit d’une pratique parfaitement légale.

Ces optimisations ne concernent pas uniquement l’impôt sur le revenu. Certaines opérations seront effectuées dans le cadre d’un investissement immobilier ou de certains travaux. À titre d’exemple, de nombreux particuliers bénéficient des réductions fiscales annuelles octroyées par la loi Pinel, d’autres reçoivent des crédits d’impôt après avoir réalisé une rénovation énergétique. Les chefs d’entreprise profiteront de ces mêmes avantages en faisant une donation. En réalité, plusieurs pistes peuvent être explorées pour limiter ses charges fiscales. Néanmoins, solliciter un cabinet avocat fiscaliste, comme Fiscalistes, est toujours conseillé. Ces juristes connaissent parfaitement les méthodes couramment employées. Ils aideront aussi les intéressés à ne commettre aucune erreur. D’ailleurs, si certaines actions sont mal interprétées par l’administration, un contentieux fiscal aura certainement lieu.

Aperçu sur les méthodes couramment employées

De nombreux Français souhaitent économiser plus d’argent en payant moins de taxe. Pour ce faire, ils usent de différents moyens légaux. Les particuliers peuvent par exemple optimiser leur quotient familial. Il s’agit du nombre de personnes à charge. Plus ce chiffre est élevé, moins le contribuable payera d’impôt. La loi permet à tout un chacun de rattacher le conjoint de son enfant à son foyer fiscal. Pour que cette opération soit valide, l’un des deux époux doit être âgé de moins de 21 ans, être un étudiant de moins de 25 ans ou souffrir d’un handicap. De nombreuses solutions exploitent ce même principe.

Certaines personnes redoutent aussi l’impôt sur la fortune immobilière. Pour minimiser les dépenses liées à ce prélèvement, il est par exemple possible de procéder à une donation temporaire de l’usufruit de l’un de ses biens. En d’autres termes, le propriétaire lègue à l’un de ses enfants le loyer généré par l’une de ses propriétés. Cette opération permet de réduire les taxes à payer. Le bénéficiaire devra s’acquitter des impôts, mais un abattement sera appliqué.

Que l’on souhaite payer moins d’impôts sur le revenu ou limiter les charges fiscales de son entreprise, les avocats fiscalistes donneront de précieux conseils pour atteindre son objectif. Pour contacter ces spécialistes, il suffit de récupérer les coordonnées téléphoniques d’un cabinet sur internet.

Related posts

Tout savoir sur l’expert-comptable en ligne à Saint-Gilles

Tamby

Marseille, une métropole à l’influence résolument italienne

Journal

Choisir l’assurance séniore

Laurent