Image default
Tourisme

Visite du village de Cat Cat, Sapa, Vietnam

Situé à 3 km du centre-ville de Sapa, au pied de la montagne Hoang Lien Son, le village de Cat Cat est une destination à ne pas manquer au Vietnam. Le village de Cat Cat (commune de San Sa Ho, district de Sapa, province de Lao Cai) est réputé pour les cultures uniques de la région montagneuse du Nord-Ouest du Vietnam.

Historique et spécificités du village de Cat Cat

Origine du nom Cat Cat

Tout d’abord, les Mongols ont vécu dans le village des chats depuis le milieu du 19ème siècle. Plus tard, au début du 20ème siècle, les Français ont choisi Cat Cat comme lieu de villégiature et de détente. Comme le village a une belle cascade, c’est de là que vient le nom du Cat Cat.

Par ailleurs, après une centaine de marches menant au centre du village, la beauté de Tien Sa, ses ruisseaux d’Or, d’Argent et la cascade attirent l’attention des visiteurs. Ainsi, de nombreux touristes présents sur place lors de leur séjour au Vietnam ne peuvent s’empêcher de s’arrêter pour prendre des photos souvenirs sur les ponts suspendus de Si ou A Lu.

Cat Cat, un berceau du patrimoine culturel et traditionnel du Vietnam

Cat Cat et mortier de riz

Ce village de Sapa compte près de 80 maisons le long du chemin pavé de briques, dont certaines sur les flancs de la montagne. Dans le village, chaque maison est éloignée de quelques dizaines de mètres. Les constructions contiennent des caractéristiques de l’architecture ancienne typique du pays.

En effet, les maisons à trois compartiments par exemple sont couvertes de bois de pomu. Et elles sont structurées par des chevrons à trois colonnes horizontales. Ensuite, ces colonnes sont placées sur des pierres rondes ou carrées. Les murs, quant à eux, sont faits de minuterie sciée avec trois portes.

D’abord, la porte principale est placée dans le compartiment central de la maison. Cette porte est toujours fermée. Elle ne sera ouverte que lorsqu’il y a un événement important. Ce sont des évènements comme les vacances du Nouvel An lunaire, les mariages, les funérailles ou les fêtes.

Puis, deux portes latérales sont placées au bout de la maison. Enfin, le plancher est incrusté pour servir du lieu de stockage des aliments et de l’emplacement de lits et chambre d’amis. Mais, l’originalité dans tout ce décor se situe sur le mortier de riz qui est géré par énergie hydraulique.

La vie économique au village de Cat Cat

Cat Cat et élévage

En plus de la culture et de l’élevage, les habitants du village du Cat Cat ont également conservé de nombreux objets d’artisanat traditionnel. On peut citer notamment une culture remarquablement dense de coton, de lin à des fins de vêtements. À cet effet, avec professionnalisme, les femmes Mong ont réussi à confectionner des vêtements colorés avec de nombreux motifs. Des motifs imitant parfois les arbres, les feuilles, les fleurs et les animaux.

Cat Cat est aussi réputé pour sa manipulation de bijoux en argent, en cuivre ou en aluminium. Un artisanat traditionnel et durable qui crée des produits extrêmement sophistiqués. En visitant le village des chats, les touristes peuvent donc acheter aux femmes des bijoux tels que collier, bras, bagues… en guise de souvenirs.

Related posts

Quimper, ville attractive au cœur du Pays de Cornouaille

Journal

Les différents documents vous permettant d’entrer au Vietnam

Laurent

Découvrez ChichénItzá, l’ancienne cité maya, avec Green Wings Excursions

Irene