Image default
Enseignement & formation

IRP : définition et rôle

Notez cet article

Dans le monde professionnel, vous entendez surement parler de l’IRP, des délégués du personnel, des délégués syndicaux et du comité d’entreprise, mais vous ne savez pas ce que cela signifie au juste. Cela tombe bien, car dans cet article, nous allons découvrir ensemble ce que c’est que l’IRP. En deux mots, les instances représentatives du personnel ou IRP sont l’ensemble des fonctions qui représentent le personnel au sein d’une entreprise. La plupart du temps, elles sont élues par les salariés. Mais elles peuvent également être désignées par les syndicats. Mais en parlant des IRP, quelles sont les différences entre chaque IRP ?

Délégués du personnel

Pour une entreprise ayant au moins 11 salariés, des délégués de personnel sont obligatoires. En principe, ils sont élus par les salariés lors d’une élection qui se produit tous les 4 ans. Leur principale mission sera de veiller à ce que les salariés travaillent dans les meilleures conditions. Ainsi, face à une insatisfaction ou au contraire, une reconnaissance, ce sont les délégués du personnel qui doivent représenter les salariés face à l’employeur.Par ailleurs, dans le cas où le droit de salariés ne serait pas respecté, les délégués doivent tout aviser aux dirigeants. Fort heureusement, étant donné que les délégués de personnel tiennent une place importante au sein d’une entreprise, mieux vaut contacter des centres qui proposent des formations IRP. En effet, suivre une bonne formation est plus que nécessaire pour pouvoir accomplir les tâches dans les meilleures conditions durant les 4 ans.

Délégués syndicaux

Les délégués syndicaux doivent exister dans les entreprises ayant plus de 50 salariés. Ils peuvent travailler pour une durée indéterminée. En principe, ceux qui sont délégués syndicaux peuvent également être délégués de personnel et membre du comité d’entreprise. Que peut être le rôle des délégués syndicaux ? Les délégués syndicaux représentent les salariés lors des négociations concernant les conventions collectives et les accords de branche. Tout comme les déléguées de personnel, les délégués syndicaux peuvent également bénéficier des heures de délégation. Mais bien évidemment, le montant dépend du nombre des salariés. En ce qui concerne les qualités requises, il faut que les délégués syndicaux aient un sens de l’écoute impeccable. Sans parler du fait que ces professionnels doivent disposer d’un savoir-faire optimal et d’une compétence exceptionnelle. Par ailleurs, il est également préférable que les délégués syndicaux soient proches des salariés, pour que le message soit rapidement et facilement transmis. Bien entendu, une bonne formation auprès des professionnels est recommandée pour être encore plus performante dans le domaine.

Comité d’entreprise

Enfin, il y a le comité d’entreprise, qui est obligatoire pour les entreprises ayant plus de 50 salariés. Il est généralement composé du président, d’une délégation du personnel et d’un représentant syndical. Le président du comité d’entreprise a des attributions économiques. Il a pour principale mission de négocier plusieurs sujets comme le plan annuel de formation, la mise en place d’un plan d’épargne salariale ou celle du régime de prévoyance. En outre, il doit également gérer les activités sociales de l’entreprise. Bien évidemment, maitriser toutes les techniques n’est pas une mince affaire. Raison pour laquelle il est toujours conseillé de suivre des formations IRP. En effet, c’est la seule option pour connaitre toutes les techniques de la réussite de la gestion du personnel.

Related posts

Tout ce qu’il faut savoir sur une formation en comptabilité à Paris

Claude

Faut-il un diplôme pour devenir ostéopathe ?

Odile